Le testateur peut prendre toutes sortes de dispositions :
  • Effectuer le partage de ses biens.
  • Choisir% 20son lieu de sépulture et les modalités de ses funérailles.
  • Nommer un exécuteur testamentaire c’est-à-dire quelqu’un de confiance qui sera chargée d’assurer le respect de ses dernières volontés.
  • Reconnaître un enfant naturel.
  • Choisir un tuteur aux enfants mineurs.
  • Donner son corps à la médecine, etc..

De façon générale, vous pouvez imposer à vos héritiers toutes vos volontés à condition qu’elles ne soient pas contraires à la loi ni aux bonnes mœurs.

Pouvez-vous donner librement tous vos biens ?

La loi pose une restriction à la liberté testamentaire en ce sens qu’une part de votre patrimoine au décès est réservée à certains types d’héritiers (enfants, petits-enfants, frères et sœurs, pères et mères ou époux survivant). Vous ne pouvez pas léguer au-delà d’une certaine quotité de votre patrimoine qui est dite « disponible ». C’est ce que l’on nomme : « LA RÉSERVE HÉRÉDITAIRE » et « LA QUOTITÉ DISPONIBLE ». Votre testament risque de voir sa portée réduite.