Comment se fait l’administration de la succession ?

Il faut savoir que le Notaire ne détient aucun pouvoir particulier dans le cadre du règlement d’une succession. Il ne peut rien faire sans un accord unanime des héritiers et du conjoint survivant. En cas de désaccord persistant de l’un des héritiers, il n’existe, malheureusement, qu’une seule solution : le recours à la justice.

En pareil cas, le Tribunal désignera un notaire pour procéder au partage (le plus souvent le notaire chargé du règlement de la succession) et là seulement, le Notaire disposera de pouvoirs lui permettant de ne pas avoir à recueillir l’accord des héritiers.

Cette procédure est à éviter dans toute la mesure du possible, car elle est longue et onéreuse et les résultats sont souvent différents de ceux escomptés.

Conseil : saisissez rapidement votre Notaire du règlement d’une succession ; n’hésitez pas, lors du premier rendez-vous à lui faire part de vos problèmes familiaux afin qu’il puisse vous guider utilement pour éviter le règlement judiciaire.